Partenaire de

Ecœuré des alertes!

Vincent Nault
mars 21, 2019

Ecœuré des alertes!

Vincent Nault
mars 21, 2019

Malheureusement, le son des alertes est trop commun dans le paysage de nos hôpitaux, cela qui génère une forme de désensibilisation. Lorsqu'on regarde spécifiquement les systèmes d’aide à la décision clinique (CDSS), l’« alerte fatigue » a une corrélation directe avec des plusieurs effets néfastes, dont la mortalité.  Alors, comment s'y prendre ?  Travailler avec des experts.  Un CDSS de qualité devrait fournir des alertes lorsqu'ils sont potentiellement exploitables. Les alertes c’est quelque chose que nous prenons très au sérieux, nous procédons toujours à une analyse approfondie de l'analyse d’un algorithme avant de l’intégrer. Nous visons à garder nos alertes spécifiques en tenant comptes des paramètres du patient et de son état clinique. Plus notre connaissance du domaine est élevée, moins nous générons de fausses alertes. 

Lorsque nous parlons de l’« alerte fatigue » et de la façon que cela évolue, nous devons examiner de plus près comment les règles de l'ensemble du système ont été construites et par qui. Dans le cadre d'un système d'experts, un processus rigoureux est généralement entrepris afin de garantir la meilleure spécificité possible ; chaque règle doit suivre une méthode stricte de conception, d’analyse, de test et de validation avant de s’intégrer à aux autres algorithmes déjà en places.   C'est tout au long de ce processus, qu’une règle sera ajustée jusqu'à ce qu'un certain seuil de qualité soit atteint.  L'expertise requise requière une équipe multidisciplinaire de médecins et de pharmaciens, d’infectiologues, de programmeurs et d'experts intelligence artificielle.   

En plus de la spécificité des algorithmes nos systèmes experts ont, dès le premier jour, une majorité de règles d'évaluation prédéfinies qui permettent d’avoir des résultats et des économies de coûts au cours des 3 premiers mois.  Oui, la personnalisation est toujours nécessaire pour correspondre aux pratiques locales, mais de débuter avec un vaste ensemble de règles validées est certainement un avantage. Les nouvelles règles de surveillances devront passer au travers du même processus mentionné ci-dessus (conception, analyse, test et validation) pour éviter les règles contradictoires et déclencher de fausses alertes.  Donc, soyez averti, une offre qui fournit une personnalisation « ouverte » peut sembler attrayante mais créera potentiellement un environnement de règles contradictoires et de fausses alertes, tout en consommant beaucoup de temps et de ressources de votre hôpital.  Typiquement, dans ce scénario, les impacts mesurables tardent à venir, s’ils viennent un jour !

PARTAGER

@ 2019 LUMED - Tous droits réservés
Mentions légales
Plan du site
@ 2019 LUMED - Tous droits réservés